Bertrand Maury, professeur de mathématiques, nouveau membre de l’Académie des Sciences

Formation Prix et distinctions Recherche News
Publié le 14 juin 2024
Au terme des élections de 2023, l’Académie des sciences a accueilli 18 nouveaux membres, dont Bertrand Maury, professeur de mathématiques à Mines Paris – PSL. Élu dans la section des sciences mécaniques et informatiques, il rejoint ainsi une assemblée de 281 savants reconnus pour leur excellence et leurs contributions novatrices. Cette élection illustre l’excellence de l’enseignement de l’École.

 

Son parcours d’enseignant-chercheur

Diplômé de l’École polytechnique en 1988, Bertrand Maury a commencé sa carrière par une thèse CIFRE chez Saint-Gobain sur le formage plat du verre, soutenue en 1995. Il a ensuite effectué un post-doctorat à Houston (Texas), se concentrant sur l’écoulement des particules et développant des outils de simulation numérique.

De retour en France en 1997, il a été recruté comme maître de conférences au laboratoire Jacques-Louis Lions de l’Université Pierre et Marie Curie, où il a poursuivi ses recherches et enseigné les mathématiques appliquées.

En 2002, après avoir obtenu son habilitation à diriger des recherches, il est devenu professeur au Laboratoire de mathématiques d’Orsay, Université Paris-Saclay, en 2003.

Il a rejoint l’ENS-PSL en tant que professeur associé en 2014 au département de mathématiques et applications, et est également  Professeur associé à Mines Paris – PSL, où il dirige l’unité d’enseignement de mathématiques du Cycle Ingénieur civil.

Quand les mathématiques rencontrent les sciences sociales et du vivant

Bertrand Maury est un mathématicien passionné par les applications interdisciplinaires, allant des processus industriels aux sciences sociales et du vivant. Ilvalorise une approche scientifique ouverte et exploratoire, appréciant particulièrement le processus de modélisation mathématique sans préjugés sur les concepts ou techniques à utiliser.

Bertrand Maury a ainsi débuté sa carrière en développant des méthodes pour résoudre des équations aux dérivées partielles, notamment en mécanique des fluides. Après une thèse industrielle sur le procédé de fabrication du verre plat, il s’est orienté vers la recherche académique, tout en maintenant son intérêt pour les interactions entre disciplines et les défis industriels. Son travail, initialement industriel, s’est rapidement étendu aux sciences du vivant, incluant l’étude de l’écoulement de l’air dans les poumons et du sang dans les veines. Il s’est notamment concentré sur la modélisation mathématique et numérique des flux sanguins et respiratoires, ainsi que des mouvements collectifs de cellules, collaborant avec des experts en médecine, physique et biologie.

Cette passion pour les applications l’a également conduit vers les sciences sociales, l’étude des mouvements de foule, la propagation d’opinions sur les réseaux sociaux et récemment vers des travaux en géographie. Il a en effet élargi ses recherches aux sciences sociales en modélisant les mouvements de foule pour des applications telles que l’évacuation d’urgence et la gestion des flux piétonniers. En tant que co-fondateur de la start-up Signactif, il continue de développer des solutions innovantes pour le suivi et la gestion des déplacements de personnes.

 

La Cérémonie de réception

La cérémonie des nouveaux membres s’est tenue le mardi 4 juin 2024, sous la coupole de l’Institut de France, présidée par Alain Fischer Président de l’Académie.

 

« Cette nomination m’a donné une impression de vertige au moment où je l’ai appris (le processus de sélection étant secret, la nouvelle n’est pas anticipée), et ce n’est pas un lieu dans lequel on se projette spontanément… Après quelques jours à m’imprégner de cette nouvelle, je ressens une motivation renforcée à pratiquer et promouvoir des mathématiques ouvertes et transversales.
Je prends cette élection à l’Académie des sciences comme un encouragement à poursuivre une activité de recherche mathématique ouverte vers les autres disciplines et domaines de pensée. »

Vous pouvez revivre cet événement en visionnant la retransmission en ligne (discours de Bertrand Maury à 1h49).

Une élection qui illustre l’excellence de l’enseignement de l’École

Félicitations à Bertrand pour cette entrée à l’Académie des Sciences. Cette élection témoigne de l’excellence et de la renommée internationale des professeurs qui enseignent à Mines Paris – PSL. Elle garantit aux élèves un accompagnement de haut niveau, inspiré directement par les recherches de pointe menées par leurs enseignants. En bénéficiant de l’expertise de chercheurs de premier plan, les élèves de Mines Paris – PSL sont non seulement immergés dans les dernières avancées scientifiques, mais également préparés à relever les défis scientifiques et technologiques de demain.

 


L’Académie des Sciences récompense les « savants » depuis le XVIIe siècle

Créée par Colbert en 1666, l’Académie des sciences est une assemblée de scientifiques parmi les plus éminents spécialistes français et étrangers. Elle fournit un cadre d’expertise, de conseil et d’alerte sur les enjeux politiques, éthiques et sociétaux de la science. Elle œuvre au partage des connaissances scientifiques, formule des recommandations pour les autorités gouvernementales, et soutient la recherche ainsi que l’enseignement des sciences. Pour rester à la pointe des avancées scientifiques, elle élit régulièrement de nouveaux membres, assurant une couverture large et inclusive des domaines scientifiques émergents.
Actuellement, l’Académie compte 281 membres, 116 associés étrangers et 58 correspondants, élus à vie après un processus de sélection rigoureux.

À découvrir aussi